La Parenthèse - Bouts du monde N° 24 - 3ème trismestre 2015
Accueil Nous contacter Infos pratiques Rechercher

10:L'aréoport fantôme. Mais qu'étaient donc ces lignes droites apperçues depuis Google Earth à la frontière entre la Croatie et la Bosnie. Il fallait  que Charlie Wilde aille voir.

 

16: Avec vue sur la mer. En général, les favelas se regardent de la plage. Et si, comme Perrine Philippe, on regardait plutôt la plage depuis les bidonvilles de Rio de Janeiro ?

 

22: Petite galère celtique. La soirée de Lydie Bernard est partie en cacahouète quand des irlandais accueillants rencontrés dans un pub de diggles, l'ont invitée chez eux.

 

26: Une botte de foin sur la nuque. Elisa Routa a bu le café le plus dégueulasse de Californie. Pour le trouver, il suffit de s'arrêter dans les diners désoeuvrés de la route 66.

36: Le vertige éphémère des escales. Le pilote de ligne traîne dans ses bagages des légendes de l'aviation civile. Alors ? A quoi ressemblent les escales de François Suchel ?

 

48: Une parisienne en milieux hospitaliers. Isabeau de Rouffignac a failli ne jamais raconter son histoire. Heureusement que les Akhas de Thaïlande ont sacrifié un cochon...

 

58: Photographe de mariage. Olivier Blaschek a fini par quitter la pièce. Les Akhas Eupas, au Laos, ne montrent pas tout des cérémonies de mariages aux voyageurs de passage.

 

66: Un tour de manège. Le chemin de fer en Birmanie inspire peu confiance à Laure Clémençon qui aurait mis sa main à couper qu'il manquerait un ou deux wagons à l'arrivée en gare.

 

74: Les effluves chauds du Samovar. Le sourire sûrement patibulaire dans le provodnista a quand même séduit Pierre Croux, lui qui rêvait tant d'embarquer à bord du Transsibérien.

 

84: Heure de pointe. Thierry Mauxion a vu des trains lents, en retard et vides entre Vancouver et Toronto, où les convois de marchandises étaient prioritaires sur ceux des voyageurs.

 

94: Le dernier train. C'est un sacré tableau qui a marqué Antony Roussey pendant qu'il regardait è travers la fenêtre du train entre Fianarantsoa et Mankara à Madagascar.

 

104: Des rails tordus. Joel Alessandra a été l'un des derniers à emprunter la ligne de trains entre Addis- Abeba et Djibouti, devenu le train le plus inefficace du monde.

 

114: Le cimetière des éléphants. Guillaume Bourreau n'était plus très sûr de vouloir montrer ses photos de la gare de Dire Daoua, vestige du train oublié entre Addis-Abeba et Djibouti.

 

124: Flash- Backs en couleur. Paskal Chelet- Roux a été très marquée par ce qu'elle a vécu en 1989 en Afrique du Sud. Y retourner 25 ans plus tard n'avait rien d'un voyage anodin.

 

136: Le son de la guelta. La seule chose que les photos de Vincent Bournazel ne racontent pas, c'est le bruit des dromadaires, venus se rafraîchir dans la Guelta d'Archei au Tchad.

 

15€

 

 

 


 

logo livre