La Parenthèse - La cité des hommes saints
Accueil Nous contacter Infos pratiques Rechercher

Quelques mots sur l'ouvrage:

 

Une légende raconte que sept moines ermites, ayant vu en songe des Berbères qui attaquaient le royaume wisigoth de Tolède, un cimeterre à la main et le nom d’Allah aux lèvres, traversèrent l’océan en direction du couchant. Ils avaient pour mission de mettre en sécurité un trésor immense qui se trouvait enfoui depuis des lustres sous les fondations d’un monastère tolédan : la Table du roi Salomon, le cadeau empoisonné de Lilith, l’incomparable reine de Saba. Ils fondèrent en Amérique la mythique Cibola, une cité protégée par la main de Dieu. Nul jusqu’à présent n’était parvenu à localiser cette ville qui, dans l’imaginaire collectif, regorgeait de richesses et de reliques magiques et où les hommes vi-vaient en parfaite harmonie. On sait désormais qu’elle se trouve dans le Valcabado (une petite république d’Amérique du Sud), nichée au cœur de la forêt vierge, et c’est donc là que se déroulera l’affrontement final entre le Corps national des quêteurs – l’institution secrète madrilène chargée de localiser et rapatrier les œuvres du patrimoine espagnol  éparpillées à travers le monde – et la multinationale Voynich, ou plus précisément la puissance occulte qui la manipule.
Après moult péripéties, la Table de Salomon trouvera enfin son maître, et cette plongée au cœur de l’histoire de l’art, qui sait si bien mêler érudition et imagination, une envoûtante conclusion.

 

Quelques mots sur l'auteur:

 

Né à Madrid en 1981, Luis Montero Manglano est professeur d'histoire de l'art et d'histoire médiévale, et l'auteur de deux romans inédits en français : El lamento de Cain et La Aventura de los principes de Jade. Chez Actes Sud ont parus : La Table du roi Salomon (2017) et L'Oasis éternelle (2018).

 

La cité des hommes saints, Luis montero Manglano, Actes Sud, 622 pages, 24€

logo livre