La Parenthèse - Monstre
Accueil Nous contacter Infos pratiques Rechercher

Quelques mots sur l'oeuvre:

 

La TÉTRALOGIE DU MONSTRE est une histoire à trois voix. Celles de Nike, Leyla et Amir, orphelins de Sarajevo aux quatre coins du monde. Il s’agit avant tout d’un travail sur la mémoire. Mémoire individuelle et collective, où se mêlent des images écrites de l’éclatement de la Yougoslavie, “lieu” de naissance d’Enki Bilal (pays déjà sorti des mémoires, en même temps que sa dislocation), et des images peintes d’une entêtante conjugaison passé-présent-futur. Mémoire prospective aussi, potentielle, élargie des Balkans au reste du monde. Ce monde, seul endroit, il faut bien le dire, qui nous reste.

 

Quelques mots sur l'auteur:

 

Enki Bilal publie sa première histoire en 1972, Le Bol maudit, dans le journal Pilote. Son premier album, La Croisière des Oubliés, sur un scénario de Pierre Christin paraît en 1975 au Humanoïdes Associés. Avec le même scénariste, il signera entre autres les Phalanges de l’Ordre Noir (1979) et Partie de Chasse (1983) chez Dargaud. C’est en 1980 qu’il débute dans Pilote la trilogie Nikopol, qui lui apportera la reconnaissance du public et des critiques. En 1987, il reçoit le grand prix du festival d’Angoulême. En 1998, le premier volume de sa nouvelle trilogie Le Sommeil du Monstre paraît, suivit en 2003 par 32 décembre. Enki Bilal s’intéresse aussi au cinéma, il a réalisé en 1989 son premier long métrage : Bunker Palace Hôtel. Tykho Moon en 1997 et Immortel en 2004 (libre adaptation de son album la Foire aux Immortels), témoignent de sa passion pour le 7ème art. Il vit aujourd’hui à Paris.

 

Monstre, Enki Bilal, Casterman, 257 Pages, 28€

logo livre